La droite primaire?

Publié le par blog-question-actu

Et la droite? Après le débat de mardi, elle a pris un coup de vieux. Les sarkozystes aimeraient bien rattraper le tir, mais les autres compétiteurs n'ont pas l'air de vouloir s'y soumettre. Eric Woerth, c'est le genre d'élu qu'on aime avoir sur un plateau. Parce que quand on lui demande si les"autres" ont peur de son champion, il ne part pas, comme tant d'autres, dans des circonvolutions pas possibles, il répond: "oui, je le crois". On en est presque surpris, tant l'habitude de la langue de bois est intégrée. C'est vrai que, quoi qu'on pense des différents protagonistes, on regrettera toujours, en tant que journaliste et en tant que passionné de politique, de ne pas voir un débat qui, pour le moins, promettrait d'être agité! Imagniez un peu: Sarkozy-Villepin face à face. Les fleurets, mouchetés au début, se transformeraient en sabres ensanglantés au fil des minutes. La carapace de l'expression publique fendrait sous la pression de la haine politique, et la passe d'armes resterait, à coup sûr, un grand moment de télévision, de ceux qu'on se repasse en boucle dans les années qui suivent! Pas mal, non?

Publié dans blogquestionactu

Commenter cet article

sophie M. 22/10/2006 20:46

Il serait peut-être temps de faire des débats directement avec les citoyens de ce pays....quand mme.Royal dit vouloir ce que veut le peuple alors qu'attend-on pour demander aux Français toutes catégories et spécialement la classe moyenne qui paie ses impôts et ne reçoit rien en retour...le tout dans des fins de mois parfois difficiles alors que d'autres perçoivent des aides à n'en plus finir...tant et si bien qu'ils en deviennent parfois des chômeurs professionnels tellement cette situation est bien plus "avantageuse" ou encore d'autres qui ont tellement les moyens de payer qu'ils fuiront à l'étranger ...
J'ai beaucoup aimé le discours de Mr.Sarkozy à Périgeux et j'adhère totallement à ses idées! 
Ca fait une quinzaine d'années que j'habite la France et déjà à mon arrivée je constatais combien les gens y étaient assistés.Le mérite de l'effort n'existe plus et la liberté de travailler elle non plus .Limiter le temps de travail à 35heures pour moi c'est une entrave à la liberté d'évoluer et ça ne permet même pas aux français de prendre des vacances décentes....il n'y a qu'à voir la changement de leur consomation lorsqu'ils viennent en vacances sur la côte d'azur...
Désarmer les policiers a été pour moi une erreur tellement stupide! on leur a enlevé l'image d'autorité pour en faire des assistances sociales de proximité ;mais où va t-on ???
Bref ,il est vraiment temps de nous réveiller !!! la France a besoin de gens qui bossent...et non d'une image à la pub Ikéa...où les français s'endorment !!!

charles 20/10/2006 14:47

Je crois que l'UMP s'honore à ne pas copier les grotesques débats socialo-socialistes.
Ces débats ont été un chef d'oeuvre de langue de bois, de grosses ficelles démagogiques, de fuites des réalités (je n'ai pas entendu grand chose sur le financement du programme socialiste, et pour cause !...).
La règle du jeu de ces débats se résume à "c'est le plus démago qui gagne". On a eu droit à un concentré de tous les mensonges et tous les aveuglements qui tuent la France à petit feu depuis 30ans...
Il faut vraiment être socialiste pour se faire berner par de tels monologues et trouver ça "moderne". Pour ma part, je n'y ai vu qu'archaïsme et mauvaise foi (mais dans une parfaite courtoisie je vous l'accorde)...
 
 

Paul Kersey 19/10/2006 20:57

Ces débats en face en face sont apparemment très craints par les politiques car finalement on n' en voit jamais.  Ce qu' on a vu mardi soir ne mérite pas l' appellation de débats, c' était juste 3 monologues d' où il n' est pas ressorti grand chose finalement.
Mon regret sera quand même de n' avoir pas pu assister au traditionnel débat qui aurait normalement dû avoir lieu après le 21 avril 2002 entre Le Pen et Chirac, ce dernier ayant refusé sans motif valable.  La peur sans doute...

georges d'ALMEIDA 19/10/2006 18:04

Monsieur,
J'ai regardé ce matin Question d'Actu, et le trésorier de l'UMP de dire avec imodestie que aucun prétendant ne voulait, mais surtout ne pouvait tenir tête à Nicolas Sarkozy, d'où ce n'était pas la peine d'organiser un débat pour la désignation du candidat UMP pour la présidentielle.
Il faut arrêter de se prendre pour les forts. Quand on verrouille l'appareil du parti, après il est facile de dire qu'on a pas d'adversaires à la hauteur.
Les choses sérieuses commenceront en début d'année 2007!

christian 19/10/2006 15:35

Il n'y a que vous les journalistes pour avoir trouver génial le débat de dupe des socialistes, vous étes complétement déconectés de toute réalité, regarder les commentaires dans les blogs sur votre propre chaine vous allez être surpris, alors arrêter de protéger la libelulle du poitou, qui est d'une effroyable incompétence et pas du tout fait pour le job de président.......c'est lamentable!!!