La stratégie de l'erreur

Publié le par blog-question-actu

Il est généralement admis, autour des machines à café des rédactions parisiennes, que Ségolène Royal multiplie les gaffes dans sa campagne. Dernière en date: son aventureux "vive le Québec libre". Sauf que ses partisans n'en démordent pas: "elle a raison". Eric Besson est un de ses lieutenants. Il est venu parler impôts, mais le sujet est si brûlant que nous en parlons hors antenne. "Je suis d'accord avec elle", dit-il, développant au passage un solide argumentaire. On comprend que cela va bien devenir la ligne officielle de la candidate. L'art et la manière de transformer une erreur en argument électoral. C'était pareil sur l'Iran. Dans le débat des primaires, elle s'était manifestement trompée en s'attaquant au nucléaire civil. Mais, au lieu de le reconnaître, elle avait enfoncé le clou, proclamant par la suite qu'elle était bien la seule à oser aller aussi loin.

Prenez la "bravitude". Elle aurait pu dire: "bah oui, qu'est-ce que vous croyez? J'suis fatiguée, moi, avec le décalage horaire, ma langue a fourché". Et bah non. "Cela traduit l'intensité de ma pensée", dit-elle. Fallait le faire, non?

Posture étrange. Osée. Le camp d'en face ne sait d'ailleurs pas trop sur quel pied danser. Les élus que je croise restent d'une prudence de chat. Ils n'ont qu'une terreur: verser dans l'excès de confiance. Donner l'impression qu'ils ont déjà gagné. A 3 mois du scrutin, rien ne serait plus désastreux. Lequel craquera en 1er? Les paris sont lancés...

 

crédit photo : Ibo / Sipa Press

Publié dans blogquestionactu

Commenter cet article

Peterlind 27/01/2007 10:02

Pour que la raison prévale sur
 

la démagogie et le politiquement correct
 


 


 

La question étant : Pouvons-nous marcher tous dans le même sens ?
 

La réponse est bien évidemment : non.
 


 

Chaque français a une bonne raison de penser différemment de son voisin.
 

C’est ça la démocratie…..et c’est bien ainsi.
 


 

Mais pour que cela soit productif, il faudrait avant de prendre parti, que nous soyons certains que nos élus ou présidentiables oeuvrent avant tout, pour l’intérêt de
la France
dans le plus total désintéressement.
 

Comment pouvons-nous y croire et leur faire confiance ? Quand nous sommes victimes de la manipulation des uns, de la soif de pouvoir et de l’ambition des autres.
 


 

C’est tellement enivrant la toute puissance, quand il y a tellement d’avantages en jeu, salaires de Président ou de Premier ministre à vie, chauffeur à vie et sans parler des affaires. Pour tout cela, ils sont prêts nos chers politiciens à nous charmer et nous faire croire qu’il n’y a qu’eux pour redresser le pays, allant jusqu’à, oublier qu’ils ont déjà pour la plupart  été au pouvoir et que rien n’avait véritablement changé sous leur règne. Une fois mis hors jeu, leur seule idée, c’est de reconquérir leur poste perdu en prônant l’alternance, même si le gouvernement en place est sur le point de redresser la barre.
 

On est toujours contre les idées de la droite quand on est à gauche
 

Et on est contre la gauche quant on est à droite.
 

C’est comme ça que l’on détruit un pays en l’endettant un peu plus à chaque fois.
 

On nous endoctrine, on nous conditionne, on nous canalise, on nous fait croire qu’il est de bon ton d’être de gauche pour faire parti des branchés et de l’intelligentsia et surtout le cœur….Oui, c’est ça, le cœur. Il faut avoir du cœur, défendre les plus démunis, alors, pour cela, il n’y a que la gauche.
 

On va jusqu’à brader
la France
pour avoir des voix, on accepte n’importe quoi, même l’impossible pour se donner bonne conscience.
 


 

Une fois sa carte du parti en main, on peut enfin dormir tranquille, on vous pardonnera de gagner plus que les autres, puisque vous faites désormais parti des politiquement corrects.
 

 
 

Et puis il y a les médias, les trois quarts sont de gauche, il a bien bétonné le tonton Mitterrand, ça aide les médias, quant on est de gauche.
 

C’est vrai que tous ces animateurs de télé, producteurs et autres, ont du mal à faire accepter leur faramineux salaire, alors il faut bien être de gauche pour faire passer la pilule.
 


 

La réalité est malheureusement tout autre et si différente. Quand on creuse un peu, il est affligeant de constater la vérité et les intérêts qui sont en jeu.
 


 

Je ne peux et ne veux citer personne, mais croyez moi sur parole, je connais bon nombre de gens de gauche parmi les plus connus possédant hôtel particulier, immeuble, maison à la campagne et allant jusqu’à posséder une Ile (ils se reconnaîtront). Je suis heureux pour eux, bravo je les félicite car ils l’ont sûrement gagné, mais alors qu’ils ne revendiquent pas la générosité au nom du socialisme, alors qu’il n’y a pas plus bourgeois qu’eux. Je vous en conjure, arrêtons d’être naïfs en imaginant que nos hommes politiques, nos personnalités de gauche sont des modèles de vertus et d’abnégation. Il n’y a pas plus capitalistes et bourgeois qu’eux.
 

Oui la gauche caviar existe et ça serait bien qu’ils le reconnaissent.
 

Etre ambitieux et aimer l’argent, ce n’est pas une honte, quand c’est le fruit et l’aboutissement de votre intelligence, de vos capacités intellectuelles, de votre travail et surtout de votre probité.
 

Mais c’est condamnable, quant on en a honte et que l’on se cache afin de ne pas choquer les plus démunis, il faut paraître comme eux. C’est d’autant plus lamentable que l’on se dit de gauche au grand cœur et que l’on utilise les pauvres et la naïveté des gens simples pour se créer une fortune sur leur dos, alors oui je suis révolté.
 

Il ne fait pas bon de réussir en France, car c’est immédiatement synonyme d’exploitation, certes, il y a des abus et des PDG condamnables, notamment ceux qui conduisent les sociétés à la faillite et qui partent malgré tout avec un  parachute bien confortable.
 


 

Français, Françaises, futur électeurs, posez-vous la question, que deviendrait demain une France, sans chefs d’entreprise, sans capitalistes, sans les grandes fortunes,  sans pouvoir d’achat ?
 


 

Ne pensez-vous pas qu’il serait préférable de reconnaître qu’un pays a besoin de cet argent frais (peut-être honteusement dépensé au regard de certaines personnes), mais indispensable à l’économie et au bon fonctionnement d’un pays.
 


 

Plus il y aura de personnes riches qui viendront dépenser leur fortune en achat de toute sorte, plus il y aura des commerces, des entreprises pour les contenter. Autant d’emplois en plus, engendrant une réduction du chômage.
 


 

Prenons pour exemple à petite échelle, la principauté de Monaco. L’impôt elle ne connaît pas, résultat toutes les grandes fortunes du monde sont là. La pauvreté n’existe pas et chacun y trouve sont compte. Certains détracteurs diront que ç’est un paradis fiscale, je leur répondrai, oui certainement et alors ! N’était-il pas préférable (hors mis l’argent sale pour lequel il faut lutter) un pays avec les caisses bien remplies, qu’un pays endetté de plusieurs milliards d’euros ?
 


 

J’ai pour habitude de dire : « On fera toujours d’un communiste un capitaliste, mais l’on ne fera jamais d’un capitaliste un communiste »
 


 

Car, donnons la possibilité à une personne pauvre de s’enrichir et on la verra immédiatement prôner un autre dialogue, sa vision et son confort de vie prenant une toute autre dimension.
 


 

Tous les pays de l’est, anciennement sous le Joug du communisme, se tournent vers le capitalisme. (Dans un autre Blog, je parlerai des abus du capitalisme, qu’il faut absolument condamner et pénaliser sévèrement).
 


 

Nous allons faire partie des pays les plus endettés d’Europe, si nous continuons à nous voiler la face et à refuser l’évidence par bêtise et par démagogie, alors que nous avons une fabuleuse capacité à réussir, pour peu que nous changions nos mentalités rétrogrades en inéquations avec le terrible enjeu que représente le mondialisme.
 


 


 

-          Arrêtons d’être mesquin et jaloux de son voisin.
 

-          Arrêtons d’être assisté et de toujours demander plus d’avantages aux autres, si l’on peut l’obtenir soi-même avec un peu de courage.
 


 

Mitterrand était le Tonton protecteur (enfin c’est ce qu’il a voulu laisser croire, en s’en mettant personnellement plein la poche).
 


 

Maintenant, nous avons notre Ségolène Royale qui joue «Sainte Jeanne d’Arc » mère protectrice des Français par sa candeur et sa juvénilité.
 

Mais surtout, si stupide, qu’elle en est arrivée à faire l’éloge de la justice en Chine au détriment de celle de son pays.
 

Bien évidemment, en bon analyste que je suis, j’ai bien compris qu’elle voulait dire que la justice en Chine était plus rapide à rendre la justice que nos propres tribunaux, seulement elle a omis de dire que c’était la plus expéditive aussi, avec ses milliers de condamnation a morts.
 

Est-ce vraiment
la Présidente
qu’il nous faut pour

la France.
Je
vous laisse seul juge.
 


 

Non, de toute évidence, elle ne fait pas le poids. Ce n’est pas un joli minois ou une gravure de mode tout sourire qu’il faut à
la France
, mais bien un Président sachant porter les valeurs de notre pays. Nous vivons dans une aire extrêmement dangereuse. Nous sommes menacé de toutes parts.
 


 

Alors, réagissons, il n’est pas trop tard, donnons une chance à notre pays en mettant à sa tête un véritable Président qui saura être innovant et réformateur, mais également ambitieux pour
la France
et non pour lui-même.
 

Je ne suis pas le porte parole de Nicolas Sarkozy, mais je pense en toute âme et conscience que c’est le seul qui puisse apporter un renouveau à la politique. A nous de lui demander des garanties sur son programme, afin qu’il soit bien mis en pratique.
 

Mog 25/01/2007 15:00

Mais arrêtez un peu de vouloir savoir uniquement qui sera le prochain président de la république et de vivre de sondages au jour le jour . Malheureusement cette campagne débute comme les précédentes dans cette France qui n'aime que les magouilles et les scandales . C'est un show un peu genre coupe du monde de la bêtise . Mais repassez leur donc tout ce qu'ils ont déjà dit et redit toutes les promesses démagos quels que soient les partis mis en cause !!!!!! Et justement puisque nous sommes en démocratie j'ai crée moi-même un blog , pourquoi pas où je dis haut et fort ce que beaucoup de gens n'osent pas ou n'ont pas la possibilité de dire. En plus ce qu'il faut en france , ce n'est pas du colmatage mais une révolution . Cesser de faire des nouvelles lois mais appliquer celles existantes etc.... J'espère que vous aurez la curiosité d'aller sur mon blog  dont l'adresse du site est citée ci-dessus et que vous aurez le temps et la gentillesse de me donner votre avis Bonne journée.
 

Alain 24/01/2007 16:38

Pour Laurent

C'est vrai qu'on risque de s'en mordre les doigts. Si elle est élue, effectivement on va en baver pêndant quelques années. Parce que l'incompétence n'a jamais été un gage de réussite gouvernementale.
Peut-être qu'au niveau franco-français, on va s'en tirer quelque peu si elle désigne des ministres compétents, si, au hasard, elle ne rejette pas DSK parce qu'il a eu l'outrecuidance de s'opposer à elle. Mais je n'en suis pas sûr, car la dame est rancunière.

Par contre pour ce qui est de l'international, quelle misère. J'imagine déjà que bien des dirigeants étrangers seront réjouis de sa victoire tant elle affaiblira la position de la France sur la scène internationale. Une position que tous les présidents de de Gaulle à Chirac ont su préserver, voire surévaluer si on considère la puissance réelle de notre pays qui ne devrait pas lui permettre d'être autant écouté et respecté dans ses prises de positions. Une période de honte risque, en effet, de s'ouvrir pour nous, surtout, comble de l'horreur, si comme on l'entend dire le Quai d'Orsay revenait à Jack Lang, en récompense de son ralliement intéressé à Bécassine. Quel duo pour représenter notre pays et porter sa parole au-delà de nos frontières.
Et là, je vous rejoins, on risque fort de s'en mordre les doigts.

Espérons donc simplement que seuls les socialistes se mordront les doigts en mai pour avoir préféré à la compétence une image au large sourire figé, preuve de la grande compétence de nos orthodontistes

Joyce 24/01/2007 14:46

Je voudrais dire à Laurent qu'il devrait acheter quelques bouquins sur l'économie et plus spécialement l'économie en France, en Europe et dans le Monde.... Lorsque tous les entrepreneurs se seront réfugiés en Suisse ou en Belgique, comment fera-t-il pour payer les fonctionnaires, les hospitaliers, les retraités, les rmiste, les chomeurs, les immigrés clandestins, pardon erreur les détenteurs de la sécu gratuite... sait-il combien cela lui coute d'augmentation de sa mutuelle pour participer à ce grand effort de solidarité envers les clandestins et autres... faire payer les riches... vieilles lunes... et si on vivait plus en contact avec la réalité du 3e millénaire?

Laurent 23/01/2007 21:51

Tous ceux qui dénoncent l'incompétence de Ségo vont se mordre les doigts le 6 mai. Fabius et DSK peuvent en dire quelque chose !!!!
En ce qui concerne l'émission, Eric Besson a été très bon. Il a bien démonté tous les arguments sarkozystes. Baisser les impôts, c'est vraiment de la démagogie !!!