piaf, aimant éternel

Publié le par blog-question-actu

Et si je m'envoyais un mail à moi-même? Bravo. L'émission sur Piaf était gé-niale. Anecdotes dans tous les sens, sourires, que dis-je, rires! Et pourtant... La veille, 17h, nous faillimes annuler. Ras-le-bol de Piaf. Y EN A PARTOUT!! La France pourrait-elle, enfin, SVP, une fois, arrêter de vivre dans le passé? Pourrait-elle regarder devant, au lieu de contempler sa glorieuse histoire, larme à l'oeil. Et puis, finalement, bon. Va pour Piaf. Après tout, à nous de rendre le sujet intéressant. D'apporter plus que les autres.

Je potasse. Me plonge dans la vie de Piaf. Et ressens ce que tous ceux qui se sont penchés sur elle (double sens) ont ressenti. Elle me passionne. Me fascine. Sa vie incroyable a traversé un siècle incroyable. Et sa voix incoryable s'imprime, lancinante, pour ne plus me quitter pendant 3 jours. J'avais du mal à prendre au sérieux les récits de Marion Cotillard (et des acteurs en général) sur la "possession" engendrée par le rôle, sur les difficultés à s'en sortir, etc... Je le dis d'autant plus facilement que M. Cotillard elle-même n'y croyait pas, avant. Et bien maintenant ça ne me fait plus rigoler du tout, parce qu'il m'a suffi de lire 2 livres pour la sentir s'insinuer en moi.

Son amie Ginou Richer nous a raconté comment, à la suite d'une rêve, Piaf avait annulé un voyage en avion. L'appareil s'est crashé... Des histoires comme ça, y en a des dizaines. Une dernière, pour la route: vous savez comment elle avait appelé sa fille (morte à 2 ans), bien avant la gloire: Marcelle!

Crédit Photo : Ibo / Sipa Press

Publié dans blogquestionactu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BERNIS 21/02/2007 11:43

moi je me demande si s est maintenant que certais decouvre piaf quand ils veulent que quelques chose marche ils font le necessaire .

ll 15/02/2007 14:09

Allez j'ose le dire je n'aime pas Piaf et c'est vrai qu'on en entend parler de partout...
J'ai quand même regardeé l'émission et je ne me suis pas ennuyée.
Mais bon je n'aime toujours pas Piaf.
Je lui trouve un côté larmoyant et un timbre de voix qui n'est pas extra
J'ose le dire en espérant que les amis du blog ne m'en tiendront pas rigueur :)