Gueule de bois post-présidentielle

Publié le par blog-question-actu

Vu de notre humble phare médiatique, il règne en France comme une sorte d'apathie généralisée. Depuis le 2nd tour de la présidentielle, c'est comme si une grosse bombe à eau avait éclaté, le temps d'un week-end rallongé. Amorphitude (?) dans les rédactions. Les seuls à s'agiter encore, ce sont les membres du nouveau gouvernement, ainsi, bien sûr, que leur Président. Mais comment font-ils pour tenir? Le jogging serait-il un anti-coup de pompe à toute épreuve?

La gauche, en revanche est à plat, et a du mal à s'en cacher. J. Dray et F. Hollande ont beau essayer de faire croire à tout le monde qu'ils pètent la forme, ça ne prend pas. Ils font penser à ces généraux qui tentent de faire repartir au combat des soldats cuvant encore les excès du passé.

de gauche à droite : Renaud Dély (Directeur adjoint de la rédaction de Libération), Pierre Giaccometti (Directeur général d'Ipsos) et Christophe Barbier (Directeur de la rédaction de l'Express et Journaliste à LCI)

crédit photo : Ibo / Sipa Press

Publié dans blogquestionactu

Commenter cet article

debroise 06/06/2007 16:25

Je suis un peu étonné par certains commentateurs, qui se pensent philosophes, et qui depuis l'élection de notre nouveau Président, expliquent qu'ils ne pourra pas tenir ses promesses.
Personnelement je me contenterais de respecter le choix des électeurs et j'attendrai les résultats du nouveau gouvernement.
Chef d'une PME je constate, encore aujourd'hui, que la poste est en grève parce que les directives européennes nous demandent d'accepter la concurrence. Je crois que depuis le début de l'année les centres de tri postaux du sud-est ont accumulés plus de 15 jours d'arrêt de travail; cela coûte trés chèr à nos entreprises; pensez vous que ce soit le meilleur moyen de défendre un service publique qui ne rend de services qu'à lui même? Ou ne croyez vous pas que nous nous passerons définitivement de ce service "publique" dés que nous en aurons la possibilité.

telespectateur 24/05/2007 16:32

Mr  ARNAULD ne cache même plus son bonheur , j'ai suivi assez souvent ses émissions . j'attends de voir sa nomination au poste de directeur des infos sur LCI , Sarko doit obligatoirement le recompenser . objectivité ,objectivité , monsieur , la France qui n'est pas forcement de votre bord regarde aussi LCI.

marie-christine Gran 24/05/2007 11:49

En effet: un blogger a écrit, très drôlement, que "Hollande avait raison de critiquer le gouvernement: c'est tout ce qu'il sait faire".Maitenant, les éléphants se sont enlisés dans la boue et le poids de leur défaite les empêche de réfléchir....Faut dire qu'ils ne réfléchissaient pas beaucoup avant non plus....On assiste à une débandade du parti, et ça continue: meetings ratés, réunions organisées à la hâte dans un bordel total, Royal qui sse positionne pour 2012 et Hollande qui pédale dans la choucroute.Fabius absent, Strauss-Kahn furieux et vexé (il y a de quoi, il faut avouer), Hollande ahuri, bravo, les roses!!!J'ajoute que les socialistes ne sont pas "creux", ils sont darrément vides!Vous imaginez ça à la tête de l'Etat?  Aïe!

Caroline, Dijon 22/05/2007 09:38

Je suis bien d'accord avec votre commentaire et j'ajouterai que la fatigue rend les socialistes bien creux dans leurs apparitions médiatiques : M.Hollande toujours dans la critique contre-productive, M.Dray toujours dans une espèce de diabolisation au ras des pâquerettes. Que cela doit être lassant à entendre par les journalistes !