Christine Lagaffe

Publié le par blog-question-actu

Franchement, il y a un peu de mauvaise foi autour de cette affaire de la "Rigueur". Evidemment, en écoutant Christine Lagarde dimanche soir, tout le monde avait bien compris ce qu'elle voulait dire. Elle parlait de la rigueur de gestion des effectifs, comme une bonne chef d'entreprise qu'elle a longtemps été. Sauf que maintenant, elle fait de la politique, et le sens des mots...  a changé!

En politique, le plan de rigueur c'est un spectre. C'est l'hiver. La ceinture que l'on serre. C'est Cosette, Germinal, tout ça... Bref, pas franchement la France qui gagne. Et c'est pour ça que Claude Guéant a sorti la baguette magique ET les avirons pour transformer le mot en rigueur en "revalorisation".

Au delà du débat sémantique, il y a quand même un débat de fond qui se pose: la fonction publique en France. Effectifs, statut(s), efficacité: comment faire mieux pour moins cher? En réalité, tout le monde connaît plus ou moins les solutions. Juste avant le début de l'émission, le ministre du budget Eric Woerth nous raconte qu'il y a quelques semaines, quelqu'un lui a sorti un article datant de 1930 sur le même sujet. Déjà, on préconisait les mêmes recettes que celles dont on parle aujourd'hui. Et pourtant... de conférences-usines à gaz en petit livre blanc, la Seine va encore couler un bon bout de temps sous le paquebot de Bercy, avant que la réforme pointe le bout de son nez.

Publié dans blogquestionactu

Commenter cet article