Ne pas foirer sa foire aux vins

Publié le par blog-question-actu

Ca y est! je l'ai faite, ma foire aux vins. Chaque année, je fais comme tout un chacun: j'emporte mon hebdo et son dossier complet dans un rayon, et je joue à celui-qui-s'y-connaît. Un truc simple, pour impressionner les autres pauvres hères, dont les yeux sont comme des billes devant la profusion d'étiquettes: avoir l'air sûr! Décidé! Et puis remplissez votre caddie à ras-bord. Vous ferez le tri après! Parce qu'on ne cesse de vous le répéter: c'est une foire d'empoigne, avant d'être une foire aux vins. Et pour les bonnes affaires, soyez le 1er. C'est d'ailleurs bien le problème. Parce qu'ensuite, qu'est-ce qui reste? En gros, les bouteilles dont les vrais connaisseurs n'ont pas voulu.

Surtout que la foire aux vins n'a plus rien du petit rendez-vous secret qu'on se refile entre happy few. C'est devenu une machine énorme. Chiffre d'affaires colossal, et en gros, les bonnes affaires aujourd'hui, ce sont surtout les grandes surfaces qui les font. Les enseignes que tout le monde connaît, et aussi les gros vendeurs qui écoulent par d'autres biais, comme internet.

Bonnes affaires aussi pour les magasines, qui ont tous leur supplément Foire aux vins: hausse des ventes garantie. La Revue du Vin de France n'échappe pas à la règle, elle a doublé son tirage grâce à son numéro spécial de septembre.

 

Marc SIBARD, caviste parisien (caves Augé)

Publié dans blogquestionactu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article