IRAN: GUERRE OU PAIX

Publié le par blog-question-actu

Si vis pacem para bellum. Si tu veux la paix prépare la guerre. Finalement Bernard Kouchner n'a rien dit d'autre dimanche soir sur notre antenne. Sauf que Bernard Kouchner ça n 'est pas un grand stratège romain, c'est un diplomate. Et un diplomate, il y a des mots qu'il ne prononce pas. Alors gaffe ou diplomatie de la vérité?


Mais surtout, cette polémique, elle nous rappelle qu'il y a plus que jamais, un risque d'affrontement avec l'Iran. Et que devra-t-on faire si les choses dégenèrent? Syndrome de Münich ou endiguement? Parce que si l'Iran bascule, c'est toute la région qui voudra sa bombe... Voilà ce que nous dit François Heisbourg dans son dernier livre, qui nous met face à nos responsabilités géostratégiques et militaires.

D'après lui, Bernard Kouchner a sans doute lu son livre juste avant sa sortie. Mais il l'a mal compris... Parce que François H. met une nuance colossale à son propos: il veut bien d'une réplique armée, mais SANS la France. En gros, l'argument, c'est: laissons les Américains se débrouiller avec la situation qu'ils ont créée, en claquant la porte aux Iraniens, pris de velléités négociatrices en 2003, juste avant l'intervention irakienne.

Et comment vit-on tout cela à Téhéran? Que pense la population des provocations de son chef, le président Ahmadinejad? Elle ne l'aime pas beaucoup, son président. Seul 1 Iranien sur 4 a voté pour lui, et depuis sa cote n'a cessé de tomber. Oui mais, entre lui et des Américains agresseurs, la population n'hésiterait pas une seconde: elle se rangerait derrière son président, confortant ainsi l'autorité des "Durs" pour une bonne 20aine d'années supplémentaires... Et si Ahmadinejad était un grand stratège romain?

Publié dans blogquestionactu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article