Sarkozy: état de glace

Publié le par blog-question-actu

  

La cote de Nicolas Sarkozy dévisse de huit points

Nicolas Sarkozy dévisse dans les sondages

41% des Français lui font confiance

55% des Fançais ne lui font pas confiance 

(source TNS Sofres - Figaro Magazine, février 2008)

 

Nicolas Sarkozy n'a plus la grinta. Fini le temps où il transformait tout ce qu'il touchait en or électoral, voici venu le temps des lendemains qui déchantent. Moins 8 points dans la dernière cote de confiance du Figaro-Magazine. C'est ce qu'on appelle un dévissage. La raison? Le pouvoir d'achat essentiellement. Parce que les Français ont 2 défauts apparemment contradictoires: ils ne sont pas stupides, et ils n'aiment pas qu'on leur dise la vérité.

Tous les chefs d'Etat et de gouvernement récents ont pu l'expérimenter. Il est des phrases qu'on ne dit pas, même si elles coulent d'évidence... Quand Lionel Jospin laisse faire les délocalisations, les "licenciements boursiers" version Michelin, il lâche: "Je ne crois pas qu'il faut tout attendre de l'Etat". Il ne s'en relèvera pas. Jacques Chirac: "l'Etat ne peut pas tout", après avoir garanti de plâtrer la fracture sociale. Et Mitterrand: "contre le chômage, on a tout essayé". Changer la vie...

"Les caisses sont vides": ce sera le boulet de Nicolas S. Le slogan qu'on lui opposera dès qu'il annoncera du volontarisme, de la croissance. C'est le danger de l'état de grâce. On risque d'avoir tellement confiance en soi, qu'on finit par dire la vérité...

 

                    Philippe Ridet (Le Monde)  & Brice Teinturier

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sylvie Pierre-Brossolette        Denis  Muzet, Le téléprésident                  (Le Point)

 

                                                                                                                                           Crédits photo: Ibo Sipa Press

Publié dans blogquestionactu

Commenter cet article

reric 14/02/2008 11:15

La petite secte journalistique est composée d'ignares, le plus souvent, pas tous évidemment, BOBOS et BOBONES, dont la plus part sont des fonctionnaires du service public qui sentent bien que l'emprise que ses médias a sur le grand public risque de subir une plus grande rigueur financière : et c'est tant mieux ! les salaires payés sur le dos des contribuables pourla plus grande part, sont scandaleux, et en plus, ils veulent continuer à vouloir cracher dans la soupe. Nous voulons une information objective, non partisane, et moins "bête", tout simplement. Le Président fait un travail de boeuf, il travaille pour la France et nous représente, les petits complots, car il s'agit bien de cela, par exemple du Noubel Obs (qui rappelle l'Obsqervatoire) sont minables et innaceptables, un jour proche, ce ne sera plus le Président qui portera plainte, mais les français, ils en ont le droit. Si Sarkozy est un Albatros que ses ailes empêchent de marcher au ras des aspirations de ces moustiques, c'est aux moustiques d'être traitées comme on traite la chichunguya, et à Sarkozy de continuer à faire le travail pour lequel il a été élu.

micheline guillou 01/02/2008 16:54

quand je reécoute ce qu'a dit Nicolas Sarkozy, quand je relis ce qu'il a écrit (notamment dans ses livres)je suis stupéfaite de l'interprétation qui en est faite par vos confrères de la presse écrite et télévisuelle.Soit il s'agit de nuire,soit il s'agit de négligences,soit de laisser-aller,soit...je ne sais.
quoi qu'il en soit,ces dires journalistiques sont ce qui est retenu par le lecteur et le téléspectateur;il devient normal que la cote du président Sarkozy baisse.
S'il vous plaît Messieurs les journalistes,un peu de rigueur!

Ceci dit,bravo pour votre émission que je regarde toujours avec intérêt

Garcias martine 31/01/2008 18:23

je suis actuellement a l'écoute de question d'actu,et je suis effarer par les commentaires sur les sondages de Mr Sarkozy, tous les invités lui tombent deçu notamment la journaliste du point.........!!! que je sache il n'est la que depuis huit mois...........;!!! je trouve que les médiats font beaucoup de mal dans l'opinion,tous les jours les critiques fuses sur Mr Sarkozy ,c'est a se demander s'ils ne veulent pas qu'il échoue, relayé par le PS notamment par Mr Hollande qui n'a rien a proposer, et qui ment comme il respire.............;!! je soutiendrai Mr Sarkozy jusqu'au bout, et je vous donne rendez-vous dans 2 ou 3 ans pour les résultats de sa politique.                                                                                                     Martine